Dauphin vert

 

Semez, plantez, arrosez!

Le dauphin vert est planté et entretenu par les habitants qui décident de végétaliser leur environnement.

 

Le dauphin vert est un équipement de gestion des eaux de pluie au service de la végétalisation urbaine,  inventé par l’architecte Xavier Lagurgue de l’agence XLGD dans le cadre du programme de recherche scientifique « Ecoville ».

Il permet :

  • de retenir une partie importante des eaux de pluies de la toiture,

  • de rafraîchir l’ambiance urbaine au niveau de la rue,

  • de participer à la biodiversité urbaine,

  • de participer au bien vivre ensemble,

  • de protéger l’enracinement contre les pollutions urbaines.

Economique

 

1700 € HT fourni, posé

achat par demande mail à architectures@xlgd.fr


Si l’on considère qu’un mur végétalisé est produit entre 500 et 1000 euros du m2 ,

le prix de revient de 850 euros le m²  pour un module de seulement 2 m2 s’explique par : 


-la reproductibilité industrielle de l’objet
-la facilité de sa pose et de son montage
-l’absence de dispositifs électromécaniques et d’arrosage
-l’impact de la participation qui assure les plantations et l’entretien des végétaux.

De fait le Dauphin Vert est à ce jour le système de mur végétalisé le plus économique du marché

 

Support de biodiversité

Avec une capacité d’accueil de 90 alvéoles au m² et une surface de 2 m², le dauphin vert propose 180 points d’implantation, pouvant accueillir une plante. La densité de 

10 à 15 plantes au m² est celle des murs végétalisés les plus denses existant actuellement. Un comptage effectué un mois après l’implantation a permis d’identifier la présence de plus de 30 espèces différentes sur moins de 2m2

 

Accessible

A échelle humaine, une chaise suffit pour les parties hautes. Sa petite taille donne un sentiment de maîtrise du végétal par les riverains

Convivial

 

Le dauphin vert est l’occasion d’une manifestation dans l’espace public de la rue de la communauté constituée par les habitants d’un immeuble. Ce faisant, le dauphin vert devient une sorte de Totem végétal qui représente le savoir-faire et l’investissement des habitants

Temporisation des eaux de pluies

 

Le dauphin vert à un volume de 0,375 m3. Sa capacité d’absorption d’eau par les substrats, feutre et minéraux est estimée à 60% du volume

L'eau de pluie est stockée par le dauphin à disposition des plantes et de l’évaporation dans l’ambiance urbaine, ce qui permet de lutter ponctuellement contre le phénomène d’ilot de chaleur.

 

Amélioration de l’ambiance urbaine


6 Protection du substrat contre les polluants atmosphériques
Comme dans le sol naturel, les eaux de pluie sont filtrées par la colonne de substrat.
Ces éléments de substrat, feutres et mélange de matériaux inertes et organiques, sont protégés des gaz lourds, CO2, oxyde d’azote, métaux lourds, particules en suspension  par un feutre horticole et par une tôle en métal déployé. Le dauphin vert, sous réserve de mesures de lessivas, permet d’envisager une production potagère consommable au niveau de la rue. 

© 2017 by XLGD architectures

  • White Facebook Icon